Category Archives: pages francaises

Deux images d’Aden

nizan33

Deux images d’Aden

dans l’œuvre et la correspondance de Paul NIZAN

Masaood AMSHOOSH

Faculté de Lettres – Université d’Aden

Les écrivains français, qui comme Gobineaux, Morand, Soupault et Malraux, se sont arrêtés à Aden, sont nombreux.(1) Il y en a qui, comme Rimbaud, y ont séjourné pour quelques temps. Et il est rare qu’un d’eux n’ait pas intégré ses impressions sur la ville dans un article ou dans un livre, ou dans sa correspondance. Paul Nizan, qui a passé plus de six mois à Aden (entre novembre 1926 et mai 1927), en a parlé d’abord dans ses lettres, puis dans le livre qui l’a rendu célèbre: Aden Arabie.

بشير محمد خان مترجما

nizan

أ.د. مسعود عمشوش

ولد بشير محمد خان في عدن في الحادي والعشرين من أكتوبر عام 1938. ومثل كثير من سكان عدن اضطرت عائلته للنزوح مؤقتا من عدن إلى باكستان في نهاية عام 1940، وذلك تحت وطأة القصف الإيطالي على عدن في تلك الفترة، وقد عاد بشير مع عائلته إلى عدن حالما انتهت الحرب وكان حينئذ في السابعة من عمره. واستقرت العائلة في حافة الهاشمي بالشيخ عثمان لفترة من الزمن.

Aden de la renommée internationale à la marginalisation

aden3

Aden de la renommée internationale à la marginalisation

Massaood Amshoosh, Aden

Depuis l’antiquité Aden a acquis une grande renommée internationale, les gens y venaient de différents coins de monde. Au début des années cinquante du vingtième siècle Aden est devenu le premier port au Moyen-Orient. Après l’indépendance du Sud-Yémen de la Grande Bretagne en 1967, la ville est devenue une capitale politique, et des ambassades de la plupart des pays s’y sont installées. Mais avec la création de l’Etat de l’unité entre les deux parties du Yémen en 1990, Aden a perdu son identité en tant que capitale, et les ambassades étrangères sont parties.

je reviens

je reviens pour vous raconter ce qui se passe a aden